En France, la Flûte Gana représente plus de 200 artisans boulangers amoureux de leur métier. Parmi eux, Joël Simon s’est établi en 1994 à Coutances, au coeur du bocage normand, et a été l’un des boulangers Gana de la première heure. Nous avons le plaisir de lui donner la parole aujourd’hui.

Gana fraîchement sorties du four, chez Joël Simon

Gana fraîchement sorties du four, chez Joël Simon

Joël Simon s’est installé à Coutances avec Thérèse, son épouse, après avoir travaillé de nombreuses années en boulangerie.

Joël Simon s’est installé à Coutances avec Thérèse, son épouse, après avoir travaillé de nombreuses années en boulangerie.

Premier boulanger à proposer la Flûte Gana dans la Manche, Joël a observé l’engouement croissant des clients pour son pain : « La première année, nous fabriquions 100 flûtes Gana par jour, contre plus de 500 aujourd’hui. Au début, son prix, plus élevé, a pu surprendre, mais nous avons toujours rappelé que ça n’est qu’un prix facial : le prix ramené au kilo reste compétitif par rapport à une baguette classique. »

« Suite à notre forte croissance, nous avons créé en 1998 un deuxième fournil au rez-de-chaussée, pour que nos clients voient la réalisation de la Gana depuis la boutique : nos clients ont été ravis de voir la fabrication et de pouvoir échanger en direct avec le boulanger».

Le fournil, ouvert sur la boutique

Le fournil, ouvert sur la boutique

« Ce que nos clients ont apprécié dans la Flûte Gana ? Je pense que c’est d’une part sa fraîcheur, explique Joël – à l’époque nous étions les premiers à Coutances à cuire le pain tout au long de la journée. Et d’autre part, son goût de noisette et sa texture croustillante et fondante ».

Avec entrain, Joël Simon s’est prêté au jeu des photos pour vous montrer les principales étapes de la fabrication de la Flûte.

La farine Gana (une T65), produite à partir de blés français par la minoterie Collin

La farine Gana (une T65), produite à partir de blés français par la minoterie Collin

Le pétrissage modéré. La pâte est préparée à base de farine de blé français, d’eau, d’une poolish (fabriquée 12 heures à l’avance) et de sel.

Le pétrissage modéré. La pâte est préparée à base de farine de blé français, d’eau, d’une poolish (fabriquée 12 heures à l’avance) et de sel.

06

Après un temps de repos, la pâte est divisée en pâtons de 370 grammes

Le façonnage à la main, après le préfaçonnage et un nouveau temps de repos

Le façonnage à la main, après le préfaçonnage et un nouveau temps de repos

Les flûtes sont prêtes pour un nouveau temps de fermentation dans des chambres de pousse

Les flûtes sont prêtes pour un nouveau temps de fermentation dans des chambres de pousse

L’unique grigne de la Flûte Gana

L’unique grigne de la Flûte Gana

Les flûtes sont cuites au fur et à mesure des besoins, pendant la journée. « A la sortie de l’école, de nombreux lycéens se partagent une Gana encore chaude et des carrés de chocolat » sourit Joël.

Les flûtes sont cuites au fur et à mesure des besoins, pendant la journée. « A la sortie de l’école, de nombreux lycéens se partagent une Gana encore chaude et des carrés de chocolat » sourit Joël.

« En cette période de crise, un système de points donne un coup de pouce à nos clients et les récompense de leur fidélité. » ajoute Joël.

« En cette période de crise, un système de points donne un coup de pouce à nos clients et les récompense de leur fidélité. » ajoute Joël.

La Gana est déclinée à l’envi : Gana Graines » (ici en photo – avec lin, millet, pavot et sésame), Gana « double » de 570g, ficelles, flûtines au lardon et au gruyère, pavés Gana, etc.

La Gana est déclinée à l’envi : Gana Graines » (ici en photo – avec lin, millet, pavot et sésame), Gana « double » de 570g, ficelles, flûtines au lardon et au gruyère, pavés Gana, etc.

« Les clients nous le disent bien, la Flûte est le petit plus de leurs tables de fêtes et de leurs déjeuners dominicaux. D’où une très forte demande le week-end et en fin d’année. De fait, la Gana accompagne aussi bien le salé que le sucré » rappelle Joël.

« Nous fournissons également un restaurant gastronomique à Coutances, Le Clos des Sens. »

« La qualité du service est très importante, précise Thérèse Simon. Pour nous, le sourire et les conseils de dégustation vont de pair avec un pain de qualité »

« La qualité du service est très importante, précise Thérèse Simon. Pour nous, le sourire et les conseils de dégustation vont de pair avec un pain de qualité »

Enfin, avant que nous ne quittions ce lieu gourmand, Joël nous fait goûter ses pâtisseries fraîches, faites maison, tout comme ses viennoiseries. « Les clients viennent aussi de loin pour notre pain d’épice ! » dit-il fièrement.

Enfin, avant que nous ne quittions ce lieu gourmand, Joël nous fait goûter ses pâtisseries fraîches, faites maison, tout comme ses viennoiseries. « Les clients viennent aussi de loin pour notre pain d’épice ! » dit-il fièrement.

Nous remercions vivement Joël et Thérèse Simon pour leur accueil chaleureux et vous souhaitons à tous de bons préparatifs pour vos fêtes de fin d’année !

15

Pour plus d’infos sur la Gana, rendez-vous sur notre site gana.fr

Boulangerie Joël et Thérèse Simon

29 rue du Lycée

50 200 Coutances

02 33 45 03 53

Publicités